• Collier Akoya Or Rose 18K  Perle Akoya | Djoline
  • Collier Akoya Or Rose 18K  Perle Akoya | Djoline
Collier Akoya Or Rose 18K  Perle Akoya | Djoline

Collier AKOYA Or Rose Perle Akoya

  • Référence: N1154

515,00 € TTC

Derniers articles en stock - Livraison sous 3 à 5 jours ouvrés

Le collier Akoya de la collection Akoya est présenté en or rose, une perle Akoya du Japon de diamètre 7-7.5mm traversant la chaîne pour un collier au style épuré. La perle Akoya est une perle du Japon qui possède une brillance absolue, et qui offre de très jolis reflets rosés à ce bijou. La brillance de l’or rose du collier vient intensifier le lustre de la perle blanche rosée, un bijou lumineux et élégant!

La collection Akoya tient son nom tout simplement du nom de la perle Akoya utilisée sur tous les bijoux de la collection. 

Monture:
Métal : Or rose 18K
Poids moyen de l’Or : 1.15grs
Longueur de la chaîne: 42 cm ajustable à 40 cm et 38 cm 

Pierre Principale :
Type : Perle Akoya
Diamètre perle : 7-7.5mm
Qualité : AAA

Style

Tous les bijoux de la collection Akoya présentent un style intemporel et sobre, seule la perle Akoya est mise en vedette sur tous ces bijoux. Le collier Akoya est simplement orné d’une perle Akoya solitaire pour un look chic et élégant. Le lustre unique de la perle Akoya reflète particulièrement bien la lumière, un bijou qui illuminera votre tenue quotidienne.

La collection Akoya se compose également de bracelets, boucles d’oreilles  déclinables dans les différentes couleurs d’or. L’association des boucles d’oreilles et du collier fait une parure de mariage ravissante !

Commentaire

"Le collier en perle Akoya que j'ai commandé est très joli, je suis ravie de la qualité de la perle Akoya et du bijou. La perle est scintillante, presque pas de défaut visible en surface. Le collier est réglable en longueur, c’est parfait!  Le service client de la maison Djoline Joailliers Paris est très professionnel, je recommande !"                                                           
  
                                                                            Catherine, le 25/11/20